Mon panier

Votre panier est vide.

Bienvenue dans votre boutique d'huiles essentielles.
Nous avons sélectionné pour vous de nombreuses huiles essentielles et diffuseurs de qualité afin de répondre à vos besoins qu'ils soient thérapeutiques, cosmétiques, relaxants ou stimulants.

L'homme devrait mettre autant d'ardeur à simplifier sa vie qu'il en met à la compliquer.- Henri Bergson

Prêtez attention à la pensée d'Henri Bergson ! En regardant l'engouement pour le « tout naturel » de nos jours on en vient à se dire que c'est peut-être cette constatation des faits qui nous pousse de plus en plus à revenir à la nature et à l'employer intelligemment sans chercher à inventer ce qui existe déjà. Etre bien dans son corps, bien dans sa tête, ce souhait nous le partageons tous et dépend beaucoup de nous-mêmes. Le confort, le bien-être, la santé physique et mentale, passent d’abord par une bonne hygiène de vie et par la prévention. Bien se nourrir, pratiquer une activité physique, s’octroyer le sommeil suffisant voici les bases d’une démarche responsable : « Plutôt prévenir que guérir ». Il ne doit pas exister de catalogues ou revues cosmétiques que vous feuilletterez sans apercevoir ces huiles qui aux dires de certains sont tellement bonnes d'elles-mêmes qu'il n'y aurait plus de raison d'acheter des produits cosmétiques, des médicaments et autres produits d'entretien tant dans la maison que pour notre corps. Ces huiles « miraculeuses » sont les huiles essentielles. Elles sont à la base, dans nos crèmes, dans des laits de toilette, des shampoings, des produits d'entretien que nous employons, des médicaments et bien d'autres. Rien d'étrange et de surnaturel à première vue, n'eut été l'amour prononcé ces dernières années de nombreuses personnes pour l'aromathérapie, car il faudrait bien mentionner que malgré le fait qu'elles soient entièrement naturelles, toutes les huiles essentielles ne sont pas forcement bonnes à employer.

Merveilleux cadeau du monde végétal, les huiles essentielles ont beaucoup à nous offrir, au bénéfice de notre santé et de notre bien-être. Pour une bonne utilisation, il convient simplement de respecter leur mode d’emploi. Cependant, certains usages nécessitent le conseil d’un professionnel. Alors, avant de recourir aux huiles essentielles, apprenons à les connaître.

C'est la raison pour laquelle il convient de se poser plusieurs questions sur ces dernières.

Qu'est-ce que c'est ?
Quelles sont les origines des huiles essentielles ?
Quelles sont les différents types d'huile ?
À quelle classification elles sont sujettes ?
Comment est ce qu'on les obtient ?
Quel emploi en fait-on ?
Quels sont les dosages à respecter ?
Comment conserver les huiles essentielles ?
Comment perdre du poids avec les huiles essentielles ?
Quelles sont les techniques de massage ?
Comment cuisiner avec des huiles essentielles ?
Quelles sont les vertus des huiles essentielles dans le jardin ?
Pourquoi choisir entre aromathérapie et médecine conventionnelle ?

La liste des questions à ce sujet est loin d'être complète, mais cette ébauche nous aidera à nous y retrouver plus facilement.

Recommandations et précautions d'usage concernant l'utilisation des huiles essentielles

L'usage d'huiles essentielles présente beaucoup d'intérêt et on observe un engouement d'envergure pour ces dernières, tout au moins au courant de ces dernières années, mais beaucoup de personnes ne réalisent pas souvent qu'elles emploient des substances chimiques qui peuvent être hautement toxiques et à l'origine de problèmes graves si elles sont mal employées, employées a la légère, ou encore employées a l'excès. Il existe de nombreuses règles à respecter pour que les huiles essentielles, d'allies ne se transforment pas en ennemis farouches.

- Les personnes qui ont fixé les doses ne l'ont pas fait parce qu'elles s'ennuyaient et mourraient d'envie de vous mettre des bâtons dans les roues. Elles sont arrivées à ses conclusions au bout d'études sérieuses et profondes et le moins que vous puissiez faire est de respecter scrupuleusement les instructions qu'elles vous donnent. Ni la « générosité » en ce qui concerne l'usage de l'huile, ni la liberté de « création » en ce qui concerne les modes d'utilisation ne seront les bienvenus. Votre vie en dépend.

- On aime les huiles essentielles parce que c'est naturel. C'est vrai ! On aime les huiles essentielles parce que ça « empoisonne » moins que ces « produits chimiques et synthétiques » que sont les médicaments. Ça aussi c'est vrai et on est tous d'accord dessus, mais dit naturel ne signifie pas encore sécuritaire à 100% et pour le démontrer on n'a même pas besoin de rappeler que le curare est un produit naturel a 100%. Il suffira juste de se souvenir du nombre de personnes qui se trouvent souvent en danger de mort ou qui meurent à cause des noix, des noisettes, des arachides, du miel ou des fleurs.

Ces produits ne sont absolument pas toxiques, mais pour beaucoup d'entre nous, ils sont mortels. Or dans le cas des huiles, il s'agit de produits qui bien naturels sont des substances chimiques et comme tout produit chimique qui se respecte, ces substances comportent des contre-indications strictes qu'il faut respecter. Dans le cas présent, il concerne les enfants, les femmes enceintes, allaitantes, les personnes ayant eu des crises d'épilepsie, les personnes souffrant d'allergies, les asthmatiques ainsi que les personnes ayant des antécédents convulsifs.

En ce qui concerne les enfants l'usage d'huiles essentielles chez les tout-petits de moins de 3 ans est catégoriquement prohibe, l'exception ne peut être faite que sur prescription médicale. Pour les enfants âgés de plus de 36 mois, l'usage ne sera possible que si l'huile employée le permet et même dans ce cas, il se doit d'être prudent.

Parlant des femmes enceintes, l'usage des huiles essentielles durant les premiers mois de la grossesse est catégoriquement interdit, après le troisième mois, il est possible que s'il n'existe aucune contre-indication pour l'huile utilisée et si la femme ne développe aucune maladie susceptible de pouvoir être à l'origine de complications. L'idéal serait de consulter un médecin avant usage. Les femmes allaitantes devraient avant tout usage d'huile essentielle consulter un spécialiste, car outre le fait que certaines huiles essentielles aient un effet coupe-lait, il ne faudrait pas oublier que le lait comporte tous les éléments nutritifs, mais aussi toxiques que consomme la mère.

En ce qui concerne les personnes ayant eu des crises d'épilepsie, les personnes souffrant d'allergies, les asthmatiques ainsi que les personnes ayant des antécédents convulsifs, l'usage ne peut se faire que sous contrôle médicale et aucune exception dans ce cas ne peut être faite.

- Il n'existe que trois manières d'employer les huiles essentielles. Par voie externe, cela inclut les massages, l'application directe, les bains. Par voie diffusion, cela touche tant l'emploi du bruleur d'huiles que celui du diffuseur. Par voie interne, il peut s'agir de voie orale ou d'inhalation. On pourra accepter des variations aux modes proposes ci-dessus, mais d'une manière générale le principe de base ne sera pas très éloigné. C'est tout ! Aucun autre mode d'emploi n'est envisageable. Par conséquent il ne faudrait pas, même dans vos fantaisies les plus folles imaginez ne fusse qu'un instant que vous puissiez faire une injection des huiles essentielles. Cette variante est inacceptable qu'il s'agisse d'une intraveineuse ou d'une intramusculaire. Ne le faites sous aucun prétexte.

- Que vous souffrez ou pas d'allergies, il est vivement recommande de tester l'huile essentielle que vous comptez employer. Le test n'est pas du tout compliqué à faire. « Pour cela, appliquez une goutte d'huile essentielle (mélangée à une goutte d'huile végétale) dans le pli du coude. S'il n'y a aucune réaction au bout de24 heures, vous pourrez utiliser cette huile essentielle. Une attention particulière doit être portée aux huiles essentielles suivantes : Cannelle de Ceylan, Menthe, Litsée et Mélisse. »

- Aucune diffusion d'huile essentielle ne devra être envisagée dans une pièce où se trouve une personne souffrant d'allergies respiratoires ou d'asthme et ce quel que soit le type d'huile employée.

- Certaines huiles sont qualifiées de photo-sensibilisantes et vous pouvez croire que ce qualificatif ne leur a pas été donne par hasard. « Éviter toute exposition aux rayons solaires et UV dans les heures qui suivent l'application ou la prise d'une huile essentielle photo-sensibilisante (Citron, Orange, Mandarine, Bergamote, Khella). ». Il en est de même pour les huiles dermocaustiques, n'essayez jamais de les employer sur la peau, même « pour voir ». L'usage d'huiles essentielles neurotoxiques sur une longue durée est aussi interdit.

- « Errare humanun est ». C'est une vérité à laquelle aucun de nous hélas n'échappe. Il peut donc arriver que de manière accidentelle vous ingurgitiez une dose inacceptable d'huile ou encore que vous receviez de l'huile dans les yeux, sur les muqueuses nasales, auriculaires ou ano-génitales...Bien qu'on ait du mal surtout dans le dernier cas à s'imaginer comment est-ce que cela pourrait bien se produire, on préfère mieux respecter la maxime qui veut qu'il ne faille jamais dire « Jamais ! ». Au cas où cela venait à se produire sachez que vous ne devez jamais employer de l'eau. Aucune huile essentielle n'est hydrosoluble et l'usage de l'eau ne ferait qu'aggraver la situation. S'il s'agit d'une absorption accidentelle, avalez au plus vite un peu d'huile végétale trois cuillerées devraient suffire ensuite essayez si possible de provoquer le vomissement. On le répète sous aucun prétexte vous ne devez boire aucun liquide à base d'eau. Pas de jus, de lait, quand aux boissons alcoolisées, on pense qu'il serait inutile de mentionner les conséquences qu'elles pourraient entrainer. S'il s'agit d'une projection oculaire ou sur les muqueuses, une fois de plus, seule l'huile végétale devra être employée.

- Beaucoup de personnes achètent les huiles végétales pour les employer dans le bain. Retenez qu'il est strictement interdit de verser une huile essentielle dans l'eau de bain. Comme on la dit précédemment les huiles essentielles ne sont pas hydrosolubles et risquent donc être à l'origine d'irritations ou même de brûlures. Vous devez obligatoirement les diluer. Vous pouvez le faire dans du miel, une crème liquide, du savon liquide et de préférence neutre, une huile végétale ou du Solub-HE.

- Les huiles essentielles ne doivent en aucun cas être mises à la portée des enfants, ou des animaux domestiques.

- Aucune diffusion continue ne sera recommandée dans une pièce entièrement close ou durant la nuit entière en présence de quelqu'un qui s'y repose.

- Toutes les huiles ne sont pas adaptées à la diffusion atmosphérique et vous devez en tenir compte dans vos choix. Veuillez aussi à acquérir des huiles 100% pures & naturelles et bien sûr tenez compte des contre-indications possibles (éventuelles allergies). Voici une liste d'huiles essentielles qui sont adaptées à la diffusion atmosphérique : Santal, Pin de Sibérie, Romarin, Ylang Ylang, Néroli, Orange, Myrte, Patchouli, Menthe poivrée, Pamplemousse, Mandarine, Petit Grain Bigarade, Lemon-grass, Pin Sylvestre, Citronnelle, Eucalyptus radiata, Citron, Géranium odorant, Bois de Rose, Lavandin, Lavande, Ravensare. Elle est loin d'être exhaustive, mais est assez longue pour que vous puissiez y trouver la « votre ».

Ce sont les recommandations de base pour tous ceux qui souhaitent employer des huiles essentielles. Rien de vraiment compliqué, on pourrait même dire que la majorité d'entre elles relèvent du pur bon sens. Cependant, chacune d'entre elle a son pesant d'or et il ne serait pas exagéré de dire que le respect strict de ces règles peut non seulement vous épargner de nombreuses situations fortes désagréables, mais aussi vous sauvez la vie.